top of page

Dix erreurs du M.E.S à éviter - Partie 5/11 - Pré-consultations déviantes


Suite de notre série d'articles sur les 10 erreurs du MES.


N'hésitez pas à réagir, vous pouvez contacter l'association via le formulaire de contact ou le menu en bas à droite.


Bonne lecture


Les projets MES intègrent souvent une phase d’exploration des solutions du marché : la veille technologique est l’un des moteurs de la transformation qui permet d’intégrer l’état de l’art dans les options de progrès.

Par contre, cette démarche n’est pas forcément appropriée lors du cadrage d’un projet. Le danger réside dans la confusion entre le rêve – ou la déception - suscité par l’action commerciale des fournisseurs, et les besoins réels de l’entreprise.


D’une part, l’exposé ou la démonstration commerciale du logiciel ne sont pas probants, la présentation étant soit sans rapport avec la problématique de l’entreprise, soit biaisée parce que ratée ou trop bien réussie. Les impressions laissées par ces présentations peuvent limiter les options face à des critères importants d’ordre technique, économique ou contractuel : on évitera de convier les futurs utilisateurs aux pré-consultations de façon à éviter la contamination des besoins par l’esthétique et l’argumentation commerciale.


D’autre part, la démonstration d’une fonction non prévue pour le projet peut faire naitre un « besoin » dont la réalité sera mise à l’épreuve d’une évaluation objective de l’apport au métier.

Comments


bottom of page